Dvo qui ?

Dvořák ! Antonín Leopold Dvořák (1841 – 1904). Mais si vous le connaissez…..
.

Symphonie n° 9 Du Nouveau Monde – 4e mouvement (1893)


.

Dvořák est né à Prague. Initialement, il était destiné à reprendre la boucherie de son père mais ce dernier comprit assez rapidement qu’Antonín avait davantage de talent en musique qu’en découpage de bestiaux…

Après sa carrière de musicien d’orchestre – durant laquelle il fut dirigé, entre autres, par Smetana (cf. « Il y a un début à tout« ) et Richard Wagner, Dvořák commença à composer (1871).

Il écrivit notamment cette Sérénade No 1 pour cordes en mi majeur, opus 22, « Tempo di Valse ».
.


.

Tout comme Piotr Tchaïkovsky, Johann Strauss père et fils, et  Frederic Chopin, Dvořák vécut à l’époque de l’Empire d’Autriche et d’Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach… Oui, on l’entend lui aussi dans les films d’Ernst Marischka, et en particulier..

– le Quatuor à cordes 12 en fa majeur « Américain », opus 96 (1893), dont je vous propose l’Allegro ma non troppo.


.

– et la Danse Slave n°10


.

Parmi ses nombreuses autres oeuvres, Dvořák composa plusieurs opéras dont le très connu Rusalka (1901) et son fameux « Chant à la Lune » .


.

Demain, nous nous eurotunneliserons à Londres.

Bonne écoute !

Je veux le voir !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s