En parlant du loup

Je me souviens d’un vieux CD-ROM très amusant que j’utilisais beaucoup étant petite. Il permettait d’apprendre quelques instruments de l’orchestre à travers le conte musical de Sergueï Prokofiev, Pierre et le Loup (1936).
Souvenez-vous…
.


Pierre et le Loup, extraits, Sergueï Prokofiev (State Academic Symphony Orchestra of the Republic of Belarus, Anton Lubchenko direction musicale)
.

Le CD n’avait néanmoins rien inventé. Prokofiev écrivit ce conte dans le but même de faire découvrir l’orchestre aux enfants. Sa technique fut simple et ingénieuse : il assigna à chaque personnage du conte un instrument et un thème. Ainsi, Pierre est représenté par le quartet de violons, l’oiseau par la flûte traversière, le canard par le hautbois, le chat par la clarinette, le grand-père par le basson, les chasseurs par les percussions et le loup par les cors.

Cette adaptation animée reprend parfaitement l’intention du compositeur.



.

Avec la récente reprise de l’air de Prokofiev par le groupe Coca-Cola dans une publicité qui ne manque pas de bucolisme, Pierre et ses amis ont encore de beaux jours devant eux…


.

Je veux le voir !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s