Devoir de classe

En ce premier lundi de septembre, faisons un petit point. Et puis comme ça sent (bon) (ou non) la rentrée, la colle Cléopatre, le papier Canson et les plumes Sergent-Major, allons-y gaiment : plan, titres , paragraphes, introduction, arguments, exemples, citations, conclusion. Le tout en restant brève. Miam.

***

Ce week-end, pas le moindre billet de Petite Classique. « Honteux ! » me dites-vous. Oui, mais non. 1. Je ne vous permets pas. 2. (non, non, ce n’est pas encore l’annonce du plan) ‘tite Bonhomme et d’autres zouaves préparent un petit cousin à Petite Classique qui devrait voir le jour d’ici peu. Un autre blog ? Oui, mais pas d’inquiétude, Petite Classique reste Petite Classique. Seuls certains billets seront intégrés au cousin. Pourquoi ? Ah, nous y voilà. (PROBLÉMATIQUE) Pourquoi (diantre) Petite Bonhomme nous assomme-t-elle dès le matin avec sa saleté de dissert’ ?

Le classique adooore les clichés. Hum.
Les Français sont des petits moutons que les majors se complaisent à tondre chaque année.
Non, mais vous n’avez tout de même pas cru qu’il y aurait trois parties

***

Vous n’êtes pas sans savoir que la musique classique n’intéresse pas vraiment la majorité de la population. C’est peu dire. Un sondage TNS Sofres 2010 indique que le classique ne touche que 22% des Français, après la chanson française, le rock et la musique Pop. Cette proportion augmente avec l’âge des sondés et avec leur pouvoir d’achat. Autrement dit, la musique classique est faite pour « les vieux » et « les riches ». Sachant que, de surcroît, les seniors ne sont pas tous adeptes d’internet, je me demande QUI PEUT BIEN LIRE PETITE CLASSIQUE ??? (hihi).
J’ai lu en prime, sur un forum internet, un dialogue d’internautes au sujet de la musique et des préjugés, thème qui s’est vite transformé en « Musique classique et préjugés ». Aucune surprise,
les clichés cités ne sont finalement que l’âpre reflet des chiffres précédents. Le classique semble bel et bien destiné aux personnes aisées et/ou âgées, et malgré quelques jolies argumentations des intervenants, il va être bien difficile de faire évoluer les choses. Alors pour attirer les réfractaires, les opéras invitent Rabbi, Gollum et les pirates.
.


Thème des Aventures de Rabbi Jacob, musique de Vladimir Cosma, 1973 (orchestre d’harmonie de Calais, Didier Declercq direction musicale, 2009)
.


Thème de Lord of the Ring, « Shire », 2001
.


Thème de Pirates of the Caribbean – At World’s end, Klaus Badelt, Hans Zimmer, 2007 (orchestre symphonique de Marly, Arsenal de Metz, 2009)
.

Néanmoins, on a pu assister ces dernières années au regain des Français pour la musique classique avec la sortie de deux CD en particulier, Élections Classiques 2007 (suivi d’Élections de l’Opéra 2008) et Je n’aime pas le classique mais ça j’aime bien (2008) (dont le succès à contribué à la sortie du petite frère Je n’aime toujours pas le classique mais ça j’aime bien en 2009). Ces compilations classiques se sont vendues comme des petits croissants. Pourquoi ? Facile. Reprise des extraits les plus connus des Français à travers les publicités et les films.
J’ai pu lire, toujours sur différents forums internet, quelques espèces de sondages presque bidons (puisque non représentatifs mais toutefois intéressants) au sujet des préférences des Français en termes de musique classique. Et devinez ce que l’on y retrouve ? Les artistes et les oeuvres de ces CD à 95%.
Soyons clairs. Je ne dénigre absolument pas ces compilations. Bien au contraire ! Elles sont le meilleur intermédiaire entre les Français et la musique classique. Mais, je crois néanmoins qu’il est dommage de se concentrer uniquement sur cette culture de masse. Bien sûr, il m’est moi même difficile de ne pas intégrer ces chefs-d’oeuvres au blog. Une partie des oeuvres dont je vous ai parlé ces dernières semaines sont reprises dans ces compilation, et fort heureusement.

***

Bon, tout ça pour dire quoi ?
Petite Classique et son taux d’audience, on s’en fiche. Le but de mon propos est simplement de vous rappeler que Petite Classique tente de dépasser la culture pub et que dans ce cadre, son intégration prochaine au petit cousin lui en donnera davantage de moyens.
.

[Un « bon point » aux lecteurs qui ont tenu jusqu’ici.]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s