Diva du futur

En 1997, derrière la caméra de Luc Besson, Leeloo et Korben Dallas sauvaient le monde au son d’un opéra de Donizetti : Lucia di Lammermoor. La scène fut tournée dans la grande salle du Royal Opera House de Londres.
.

Extraits du film The Fifth Element (1997) de Luc Besson
(Interprétation de « Il dolce suono » (Acte III, Scène 2) de l’opéra
Lucia di Lammermoor (1835), Gaetano Donizetti / Mula-Tchako -soprano, Maïwenn Le Besco – actrice)
.

Présenté pour la première fois au théâtre San Carlo de Naples en 1835, Lucia di Lammermoor s’inspire du roman écossais The Bride of Lammermoor (1819) de sir Walter Scott. L’intrigue a des airs de Roméo et Juliette à la soupe écossaise.

.

Preludio e coro d’introduzione, Lucia di Lammermoor (1835), Gaetano Donizetti (Ryland Davies)
.

Sur fond de guerre entre protestants et catholiques, deux grandes familles écossaises, les Ashton et les Ravenswood, se vouent à une haine violente. Lucia Ashton, soeur d’Enrico Ashton, est amoureuse de l’ennemi juré de son frère : Edgardo Ravenswood. Enrico le sait et fait tout pour empêcher les deux amants de s’unir. Il promet sa soeur à son ami Arturo Bucklaw et arrange le mariage.

Mais Lucia ne l’entend pas ainsi, d’autant qu’Edgardo lui avait demandé sa main quelques mois auparavant. Pour la convaincre, Enrico lui fait croire qu’Edgardo lui est infidèle. Lucia accepte finalement et jure en secret de se donner la mort une fois le sacrement prononcé. Le jour du mariage, Edgardo intervient, annonçant la tournure dramatique de l’oeuvre.
.

« Chi mi frena in tal momento » (sextet), Lucia di Lammermoor (1835), Gaetano Donizetti
(Lamberto Gardelli – direction, Edgardo: José Carreras, Lucia: Katia Ricciarelli, Enrico: Leo Nucci, Raimondo: John Paul Bogart, Arturo: John Dickie, Alisa: Waltraud Winsauer, Bregenz, 1982)
.

Dans un véritable accès de folie, Lucia tue Arturo et entonne le fameux « Il dolce suono » repris par Besson.
.

« Oh, giusto cielo!…Il dolce suono », Lucia di Lammermoor (1835), Gaetano Donizetti
(the Metropolitan Opera, Lucia: Anna Netrebko, Edgardo: Piotr Beczala, Enrico: Mariusz Kwiecien, Raimondo: Ildar Abdrazakov, Normanno: Michael Myers, Alisa: Michaela Martens, Arturo: Colin Lee, 2009)
.

Edgardo apprend que son amante doit mourir et à l’heure de la mort de sa belle, il se poignarde.
.

L’happy ending n’est définitivement pas classique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s