Brève sur Greensleeves

Au détour d’Ectasique se trouve Vaughan Williams  (1872-1958) et sa fantaisie. Une fantaisie aux étendues d’herbe fraiche, aux horizons lointains et à l’accent britannique. Une fantaisie d’après Greensleeves.


Fantasia on « Greensleeves », Vaughan Williams
.

Mais Greensleeves est plus qu’un simple carré d’herbe. Vaughan s’était pris d’intérêt pour les chants du folklore du Royaume, et afin que ces chants populaires ne disparaissent jamais, avait décidé de les immortaliser sur partitions. Long travail pour plusieurs centaines de chants retranscrits, dont la « Fantaisie sur Greensleeves » reste la plus connue.

Cette fantaisie mélange deux chants :

Greenleeves bien sûr, dont la composition est habituellement attribuée à Henri VIII pour Anne Boleyn,


.

_ et Lovely Joan reprise ici par les Folkal Point.


.

Les reprises de Greensleeves sont aussi nombreuses que différentes. Parmi mes préférées :

Coltrane…


Greensleeves, Coltrane
.

… Neil Young…


Greensleeves, Neil Young

… Leonard Cohen…


Greensleeves, Leonard Cohen

… et Brel. Bien sûr. 


Amsterdam, Jacques Brel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s