Fill in the blanks

Les Solistes européens Luxembourg jouaient la semaine dernière à la Philharmonie Luxembourg un petit trésor de composition, une oeuvre à quatre mains entre XIXe et XXe siècles, une symphonie entre deux mondes : Rendering. Jolie découverte.

Ses auteurs : Franz Schubert (1797-1828) et Luciano Berio (1925-2003).

Elle se voulait être la 10e Symphonie de Schubert, mais la mort l’attrapa avant qu’il puisse l’achever. Sale histoire. 160 ans plus tard vint Berio, compositeur italien contemporain, qui occupait son temps libre à retravailler les oeuvres des autres. Belle aubaine que cette 10e Symphonie inachevée. Et n’imaginez par là une partition dont il manque le point final. Schubert laissa bien plus intéressant : un texte à trous. 

Berio se prit au jeu et plutôt que de composer une symphonie selon Schubert, il laissa intact le travail de son pair. En schizophrène parfaite, Rendering alterne ainsi les partitions de Schubert et celles de Berio, entre romantisme schubertien et musique expérimentale.

Le résultat est étonnant. Berio ne complète pas seulement l’oeuvre de Schubert, il la restaure, il la relève. Pour lui, elle est un cadeau à Schubert, une dédicace qui semble lui dire « Voici comment j’imagine ton oeuvre, voici comment je la traduis près de deux siècles plus tard. »  Rendering est ce dialogue surnaturel entre les deux compositeurs. Un échange musical atemporel qui ne laisse pas son auditoire intact. 

À vos oreilles.


[L’oeuvre ici présentée en un morceau est en fait divisée en trois mouvements : Allegro, Andante, Allegro]

.
Ecoute sur Spotify ici ! (pistes 5,6,7)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s